Les gestes de réduction

Image

#1 J'UTILISE DE LA VAISSELLE RÉUTILISABLE

Je privilégie la vaisselle solide pour pouvoir la garder le plus longtemps possible. Si je n'ai pas la place pour emporter de la vaisselle solide je peux utiliser de la vaisselle en carton à déposer par la suite dans la poubelle des emballages recyclables (jaune). 

La vaiselle à usage unique à été interdite en 2020.

#2 STOP PUBLICITE 

Je peux coller une petite étiquette sur ma boîte aux lettres avec écrit "STOP PUB" ou je peux me rendre à la mairie ou encore dans nos locaux afin de récupérer un autocollant. 

Si vous êtes adeptes des promotions et catalogue, vous pouvez les retrouver en ligne sur le site internet de l'enseigne souhaité. 

Vous réduisez ainsi de 13 kg par an et par personne votre quantité de papiers jetés. 

#3 J'ACHÈTE EN VRAC OU À LA COUPE

Pour la charcuterie, boucherie, crèmerie, poissonnerie....je privilégie les rayons qui servent à la coupe ou au détail. 

Pour les fruits, légumes, légumes secs, céréales...Je préfère les produits en vrac que je conserve dans des boîtes adaptées.

Je regarde également pour les détergents et/ou les porduits à vaisselle car certains sont maintenant disponibles en vrac. 

L'achat à la coupe et/ou en vrac permet de réduire les emballages et de prendre la quantité nécessaire. 

#4 JE FAIS RÉPARER AVANT DE JETTER

Je reste tout d'abord vigilant sur la qualité du produit lors d'un achat, ensuite je fais attention au matériel et l'entretien correctement. 

En cas de problème je fais appel à un spécialiste ou je me rends dans un repair café pour partager un moment convivial et apprendre moi-même à réparer mon objet. 

Réparer permet de réduire mes déchets et prolonger la durée de vie de mon matériel.

#5 J'UTILISE DES SACS REUTILISABLE

Si je n'achète que deux ou trois produits, je refuse les sacs proposés par les commerçants, pharmaciens, etc. Il existe des versions pliables pour l'avoir toujours à portée de mains ou même des versions à roulette pour les courses de la semaine. 

La durée de vie d'un sac jetable (plastique) est de 20 minutes.  

#6 JE CUISINE MES RESTES

Je peux transformer les fruits trop mûrs en compote, les restes de fromages en tarte... 

Je peux également me renseigner sur les (livres de) recette anti-gaspillage. Nous en fournissons gratuitement ici si besoin. 

Chaque personne jette environ 20kg de repas par an et par personne. 

#7 JE DONNE PLUTÔT QUE DE JETTER

Je préfère donner mes vêtements, livres... plutôt que les jeter. Ils pourraient être utile à d'autres personnes (amis, voisin, famille...). Je peux aussi les revendre ou les donner à des associations comme par exemple la Recyclerie de Bresse. 

En donnant mes vêtements et/ou objets je peux réduire mes déchets d'environ 13 kg par an.

#8 J'EMPRUNTE OU JE LOUE AVANT DE D'ACHETER

Avant d'acheter je me demande si je vais souvent utiliser cet objet. Pour la location, certains magasins ou site spécialisés (site de location de biens entre particulier en pleine expansion). Pour emprunter et partager, je peux m'organiser avec mes voisins, amis ou famille. Je peux également consulter les sites dédiés aux prêts entre particuliers/voisins. 

Une économie collaborative permet de réduire ses dépenses, limiter les ressources liées à la production de l'objet et générer moins de déchets. En plus il ya des chances que vous rencontriez de supers voisins !

#9 J'ACHÈTE RECONDITIONNÉ

Je préfère acheter reconditonné; je peux en trouver dans certains magasins et/ou sur des sites internet spécialisés. Vous pouvez vous aussi vous débarrasser de vos anciens appareils électriques pour qu'ils soient reconditionnés et connaissent une seconde vie.  

Ça me permet de réduire ma quantité de déchets et de limiter le prélèvement de nouvelles ressources naturelles.

#10 JE LIMITE LES EMBALLAGES

Pour les denrées peu périssables (thé, cafén riz, pâtes,...) j'évite les petits conditionnements. 

Pour les produits frais, s'ils sont consommés quotidiennement, j'opte pour les produits grand format. 

Pour conserver et transporter les gâteaux des enfants, je préfère la boîte à goûter réutilisable aux sachets individuels. 

Les produits proposés avec moins d'emballages sont souvent moins chers et permettent de réduire mes déchets de 26 kg par an

#11 JE PRIVILÉGIE LES RESSOURCERIES

Je me renseigne sur les recycleries et les ressourceries accessibles près de chez moi et je privilégie les achats dans leurs enseignes (meubles, vêtements, vélo,...)

Lorsque je possède des meubles, vêtements,...qui ne me sers plus, je contact la ressourcerie qui reprendra mes biens et les revendra à d'autres particuliers. 

Je favorise le réemploi et la réduction des déchets

#12 JE FABRIQUE MES PRODUITS MENAGERS

Grâce à notre guide de fabrication de vos produits d'entretien vous trouverez les recettes idéales pour garder votre maison propre. De nombreux sites internet et page Facebook s'orientent sur la fabrication de produits zéros déchets et donnent de très bons conseils. Vous pourrez aussi trouver, près de chez vous, des cours sur la fabrication de ces produits. (Le centre Eden de Cuisery par exemple)

Fabriquer vos produits réduira considérablement vos dépenses ainsi que vos déchets et préservera également votre santé. 

#13 JE PRIVILÉGIE LES PRODUITS LABÉLISÉS

Le premier réflexe est de bien lire les étiquettes mais il est difficile de reconnaître les logos qui prennent en compte les impacts environnementeux (émissions de gaz à effet de serre, pollution de l'eau, de l'air,...) et cela sur l'ensemble du cycle de vie du produit (de la production au déchet) 

Parmis eux, il y a l'Ecolabel Européen : avec lui vous êtes sûrs de ne pas vous tromper. 

Je privilégie les produits qui sont écolablisés car ces produits sont à la fois performants et plus respectueux de l'environnement. 

#14 J'ACHÈTE DES ÉCO-RECHARGES

J'opte pour la forme éco-recharge, quand je dois racheter du savon liquide, du gel douche, du shampoing, de la lessive, du sucre...

Je regarde également si certaines denrées alimentaires sont proposées en éco-recharges comme le déodorant par exemple. 

Les formats éco-recharges sont plus économiques et moins encombrants puisqu'ils ont 50 à 70% d'emballages en moins que les formats d'emballages classiques. 

#15 JE COMPOSTE MES DÉCHÈTS

En installant un composteur et/ou un lombricomposteur (composteur pour appartement), je peux valoriser mes déchets organiques (alimentaires et issus du jardin) en créant un terreau organique naturel, prêt à nourrir mes plantes. 

Le compost détourne environ 1/3 du poids de ma poubelle classique ce qui représente 40 à 60 kg par an et par personne

#16 JE PRATIQUE LE PAILLAGE

Les déchets verts tels que les feuilles mortes, la tonte de pelouse ou les tailles broyées peuvent être avantageusement utilisés en paillage. 

Il suffit de les mélanger et de les étendre en couche d'environ 5 cm au pied de vos plantes, arbustes etc. Plus besoin de s'en occuper, la nature fera le reste ! 

Le paillage permet d'empêcher le développement d'herbes indésirables, il nourrit la terre et limite le dessèchement du sol et tout cela, gratuitement !

#17 JE PRATIQUE LE MULCHING

Je me procure un kit mulching qui s'adapte directement sur ma tondeuse. 

Le kit permet de broyer les brins en morceaux très fins qui sont déposés directement sur l'herbe. cette technique permet une décomposition rapide et évite le ramassage de l'herbe. 

Je favorise le réemploi de mes déchets verts, crée une ressource précieuse pour le jardin et réduis mes déplacements en déchèterie 

#18 J'UTILISE DES PILES RECHARGEABLES

Lorsque c'est possible, je branche mes appareils directement sur le secteur. 

Lorsque ce n'est pas possible, je privilégie l'utilisation de piles rechargeables pour les appareils très consommateurs d'énergie : les jouets, les appareils photos, les télécommandes etc. 

Plus chères à l'achat, les piles rechargeables ont une durée de vie beaucoup plus longue que les piles jetables et permettent donc à termes de faire de vraies économies. De plus, en utilisant des piles rechargeables, j'évite de rejeter des déchets polluants. 

#19 J'UTILISE UNE GOURDE

Pour faire du sport, se balader ou aller travailler, la gourde est aujourd'hui un objet indispensable, très pratique et design. 

Écologique et économique, l'achat d'une gourde est bien plus rentable sur le long terme que l'achat systématique de bouteilles d'eau en plastique. 

Avec votre gourde, vous investissez dans un produit éthique durable et rentable ! 

Un français consomme en moyenne 96 bouteilles en plastique par an et par personne. 

#20 J'UTILISE UNE GOURDE

Pour faire du sport, se balader ou aller travailler, la gourde est aujourd'hui un objet indispensable, très pratique et design. 

Écologique et économique, l'achat d'une gourde est bien plus rentable sur le long terme que l'achat systématique de bouteilles d'eau en plastique. 

Avec votre gourde, vous investissez dans un produit éthique durable et rentable ! 

Un français consomme en moyenne 96 bouteilles en plastique par an et par personne. 

#21 JE LIMITE MES IMPRESSIONS

Avant d'imprimer, je me demande si c'est vraiment nécessaire.  

Lorsque j'imprime, je le fais systématiquement en recto-verso pour économiser le papier.  

Un français consomme en moyenne 96 bouteilles en plastique par an et

Avant de jeter un document imprimé recto, j'utilise le verso comme brouillon.

En limitant mes impressions, je peux réduire mes déchets de 6kg par an ! 

#22 JE FAIS DES CADEAUX DÉMATÉRIALISÉS

Plutôt que d'offrir une énième tasse à café ou le dernier gadget à la mode qui finira rapidement à la poubelle, j'opte pour un cadeau dématérialisé qui privilégie l'instant vécu et l'originalité. 

Les cadeaux dématérialisés, il y en a pour tous les goûts et pour toutes les bourses ; diner, place de concert etc.  

#23 J'UTILISE UN RASOIR RÉUTILISABLE

Les rasoirs réutilisables ou électriques sont des alternatives au rasoir jetable. Accessibles en grande surface comme dans les petits commerces, ces types de rasoirs durent plus longtemps, produiront moins de déchets et vous feront faire des économies. 

Pour avoir la complète panoplie du rasage zéro déchet vous pouvez aussi opter pour la mousse à raser solide, tout aussi efficace qu'une mousse à raser liquide, mais sans produit chimique et sans déchet. 

Chaque jour, 22,5 millions de rasoirs jetables sont écoulés sur la planète ce qui représente 73 800 tonnes de rasoirs jetés par an. 

#24 J'UTILISE DES COUCHES LAVABLES

Renseignez-vous autour de vous, certains organismes vous fournissent des couches lavables gratuitement pour une période d'essai avant de vous lancer. 

Prenez en compte les retours d'expériences d'autres parents et si vous êtes prêts, lancez-vous !

Assurez-vous d'avoir un lave-linge. Les couches sont vendues avec un sac protecteur pour le reste de votre linge. 

L'utilisation de couches lavables vous permet d'économiser 700€ pour une enfant et vous permet de réduire vos déchets de 1 tonne par an et par bébé. 

#25 J'UTILISE DES COUCHES LAVABLES

Renseignez-vous autour de vous, certains organismes vous fournissent des couches lavables gratuitement pour une période d'essai avant de vous lancer. 

Prenez en compte les retours d'expériences d'autres parents et si vous êtes prêts, lancez-vous !

Assurez-vous d'avoir un lave-linge. Les couches sont vendues avec un sac protecteur pour le reste de votre linge. 

L'utilisation de couches lavables vous permet d'économiser 700€ pour une enfant et vous permet de réduire vos déchets de 1 tonne par an et par bébé. 

#26 J'UTILISE DES COTONS-TIGES RÉUTILISABLES

Vous en trouverez dans les commerces, mais vous pouvez aussi les fabriquer vous-même. Les cotons lavables sont très simples à réaliser et bien plus doux pour votre peau. 

De plus en plus de personnes les fabriquent à la maison et les vendent par la suite, renseignez-vous près de chez vous. Vous trouverez aussi, des cours de fabrication de produits zéros déchet. 

Pour commencer, un lot de 5 à 10 lingettes suffit. 

Une femme utilise en moyenne 2160 cotons par an. Grâce aux cotons lavables vous réaliserez des économies et ne produirez aucun déchet de ce type. 

#27 J'UTILISE DES COTONS-TIGES RÉUTILISABLES

Il existe désormais différents types de cotons-tiges "écologiques". En bambou, en inox ou en plastique dure, il est aujourd'hui très facile de se procurer ce type de produit. 

Vos oreilles et votre poubelle vous diront merci. 

En France, le coton-tige jetable représente 1,2 million de tonnes de déchets par an et fait parti des premiers pollueurs d'océans. Il est interdit à la vente à partir du 1er janvier 2020.

#28 J'UTILISE DES COSMÉTIQUES SOLIDES

Fait maison ou acheté en grande surface, il est aujourd'hui très facile de se procurer des cosmétiques solides. Adieu les bouteilles et les flacons de gel douche, shampoing, savon pour les mains, dentifrice etc. 

Vous réduirez vos emballages, allongerez la durée de vie de vos produits et bien sûr le coût qui l'accompagne.  

Chaque année 75 000 tonnes d'emballages de produits cosmétiques et d'hygiène sont jetés chaque année. Les cosmétiques solides sont fabriqués avec des produits naturels, respectueux de l'environnement et meilleurs pour votre santé. 

#29 J'UTILISE DES PRODUITS D'HYGIÈNES RÉUTILISABLES

Coupe menstruelle, serviette hygiénique lavable, culotte à règle etc. Nombreuses sont les alternatives aux protections hygiéniques jetables. Plus efficaces, moins chers et meilleurs pour votre santé, vous pourrez désormais trouver ces alternatives dans tout type de commerce. Si vous appréhendez avant de vous lancer, renseignez-vous autour de vous et/ou sur internet où vous trouverez de nombreux avis sur le sujet. 

Les règles génèrent en moyenne 20 kg de déchets par an et par femme avec un coût moyen de 16 euros par mois. Ces alternatives sont meilleures pour votre santé, votre porte-monnaie et votre poubelle. N'attendez plus pour vous lancer !